Berlin: Writing Graffiti

expo sorry modif 5 officiel

BERLIN: WRITING GRAFFITI

6 DÉCEMBRE 2019 > 26 JANVIER 2020 


Samedi : 12H – 19H
Dimanche : 12H – 18H

 Entrée : 3 € 


VERNISSAGE

Jeudi 5 décembre 2019 / 18h > 22h

Entrée libre !


L’exposition BERLIN: Writing Graffiti à la Manufacture 111- Bruxelles présente une collection d’environ 400 photographies par ordre chronologique et donne un aperçu de l’évolution du graffiti à Berlin de 1983 à nos jours dans l’espace urbain en mutation.
Les photographies et documents proviennent d’archives privées et de photographes professionnels berlinois qui traitent le sujet d’un point de vue documentariste et/ou artistique. L’exposition actuelle est accompagnée d’un catalogue en trois langues (allemand, anglais, français) publié par les éditions Hitzerot de Berlin.

La culture du writing berlinois est étroitement liée aux bouleversements de la ville depuis quatre décennies. Apparus dans les années 1980, les premiers graff ont été réalisé à la bombe principalement sur le mur de Berlin dans la partie ouest de la ville. Au cours des années 80 les graffitis se sont répandus peu à peu et surtout avec la chute du mur de Berlin en 1989. Avec l’ouverture du mur, la culture du graffiti a connu un véritable boom à Berlin-Est et Berlin-Ouest, la scène s’est agrandie, mise en réseau et les activités se sont multipliées rapidement.
Depuis lors le graffiti fait partie de la vie urbaine. Au début des années 2000, de nouvelles formes se sont développées à partir du style writing classique, qui ont été re-contextualisées avec l’emploi de nouveaux matériaux et des techniques inhabituelles.
Depuis près de 20 ans, Berlin est marquée par un fort changement urbain, qui est également visible dans la culture du graffiti. Depuis 2010, le trainwriting, les actions performatives et de nouvelles formes au niveau stylistique sont de plus en plus observés. Le graffiti writing est en constante évolution, non seulement au niveau de la conception de l’image, mais aussi au niveau du contenu, et Berlin reste aujourd’hui encore un aimant pour la scène internationale des writers.

L’exposition est soutenu par le Sénat Département de la Culture et de l’Europe de Berlin, et avec l’aimable soutien du Maire de Berlin dans le cadre du partenariat entre la Région de Bruxelles-Capitale et Berlin, ainsi que international.brussels, Service public de la Région de Bruxelles-Capitale.

L’exposition initiale intitulée « SORRY! | Bekanntes und Unbekanntes aus dem Berliner Graffiti Writing | Fotografisch festgehalten von 1983 bis heute  » in Berlin at the Kornversuchsspeicher (01.06.2018 – 24.06.2018) était un projet de Berlin Art Bang e.V., by Die Dixons en collaboration avec Katia Hermann et Mark Straeck, Kera Christian Hinz pour la scénographien et Knorke pour le design graphique. L’exposition a été soutenu par le Kornversuchsspeicher et le Sénat Département de la Culture et de l’Europe de Berlin.

La publication du catalogue BERLIN : Writing Graffiti a été rendue possible grâce à Hitzerot et à l’aimable soutien du Maire de Berlin dans le cadre du partenariat entre la Région de Bruxelles-Capitale et Berlin.

Commissaires de l’exposition : Katia Hermann et Mark Straeck.

Avec des images d’archives de :

AKTE, ALEX, AMIR, BAS2, BOSS, BROSOWSKI, BUS 126, CEMNOZ, CES 53, CHIKA, CREAM,CRIME/TDC, CROY, DEKO, DENIS 78, DSYER, DTAGNO, EXOT, FAME 184, FUGAZ, GATE, INKA,KAKAO, KERA, KOBE, KOBOLT, KROK, LOOK, MC POISE, MOGA, MONKEY, MR.IX, NEON, OASE,PENG, PILOT, REW, ROGER, ROSER, SEKT, SHARE, SHEM, SINCE, SMASH, SNYDER, SOME, SPAIR, STONE, TICK, VETO, ZEAL, ZAST, ZEBSTER, ZUFALL

Photographies des photographes :

Bart van Kersavond, Bernd Feuerhelm, Emmett Edelstein, Hans-Joachim Burmeister, JanvonKatze,JUST, Jürgen Große, Kevin Schulzbus, Martha Cooper & Ninja K. & 1UP, NSMBERLIN, Peter Hamm,Peter Stelzig, Sascha Blasche, Stefan Haehnel, Sven Scholz, Thomas von Wittich

Archives de :

ARTE Creative, Berliner-Mauer-Archiv Ralf Gründer, Christoph May (Überdose), Die Dixons,Frank Senf / Siebdruckwerkstatt Lichtenrade, Gió Di Sera / StreetUnivercity e.V., Graffiti Lobby,Katrin Müller, Marco Lauber, Mark Straeck, Markus Wiese, Peter Pegel, Urban Spree Gallery


The photo exhibition BERLIN: Writing Graffiti at the Manufacture 111- Bruxelles presents a collection of circa 400 photographs in a chronological order and provides insights into the developments of graffiti writing in Berlin from the period from 1983 until today in the changing urban space.
The photographs are from private archives and by professional photographers from Berlin who deal with the subject artistically. The current exhibition is accompanied by a catalogue in three languages (German, English, French) published by the Berlin publishing house Hitzerot.
 
Berlin’s style writing culture has been strongly interwoven with the city’s upheavals for four decades. Created in the 1980s, the first pieces and pictures were sprayed mainly on the Berlin Wall in the western part of the city. Graffiti spread throughout the city during the 1980s and even more after the fall of the Berlin Wall in 1989. Because with the opening of the Wall the graffiti culture experienced a real boom in East and West Berlin, the scene grew, networked and the activities increased rapidly.
Graffiti has been a part of urban life ever since. In the early 2000s, new forms of styles developed from classical style writing, which were re-contextualized with unusual techniques and new materials. For almost 20 years Berlin has been marked by a strong urban change, which is also visible in the graffiti culture. Since 2010, trainwriting, performative actions and new forms of style writing have been increasingly observed. Graffiti Writing is constantly developing, not only on the level of image design, but also on the level of content, and Berlin remains a magnet for the international graffiti writer scene to this day.
 
The exhibition is made possible by the kind support of the Senate Department for Culture and Europe of Berlin, with the kind support of the Governing Mayor of Berlin within the framework of the city partnership between Brussels-Capital Region and Berlin, and international.brussels, Brussels Regional Public Service .
 

The initial exhibition « SORRY! | Bekanntes und Unbekanntes aus dem Berliner Graffiti Writing | Fotografisch festgehalten von 1983 bis heute  » in Berlin at the Kornversuchsspeicher (01.06.2018 –24.06.2018) was as a project by Berlin Art Bang e.V., by Die Dixons in collaboration with Katia Hermann and Mark Straeck, with Kera Christian Hinz for the set-up design and Knorke for the graphic design. It was made possible by the friendly support of Kornversuchsspeicher and the Senate Department for Culture and Europe of Berlin.

 
The published resuming catalogue BERLIN: Writing Graffiti was made possible by Hitzerot and with the kind support of the Governing Mayor of Berlin within the framework of the city partnership between Brussels-Capital Region and Berlin.

The exhibition is curated by Katia Hermann and Mark Straeck.

With archives of :

AKTE, ALEX, AMIR, BAS2, BOSS, BROSOWSKI, BUS 126, CEMNOZ, CES 53, CHIKA, CREAM,CRIME/TDC, CROY, DEKO, DENIS 78, DSYER, DTAGNO, EXOT, FAME 184, FUGAZ, GATE, INKA,KAKAO, KERA, KOBE, KOBOLT, KROK, LOOK, MC POISE, MOGA, MONKEY, MR.IX, NEON, OASE,PENG, PILOT, REW, ROGER, ROSER, SEKT, SHARE, SHEM, SINCE, SMASH, SNYDER, SOME, SPAIR, STONE, TICK, VETO, ZEAL, ZAST, ZEBSTER, ZUFALL

Photographs by :

Bart van Kersavond, Bernd Feuerhelm, Emmett Edelstein, Hans-Joachim Burmeister, JanvonKatze,JUST, Jürgen Große, Kevin Schulzbus, Martha Cooper & Ninja K. & 1UP, NSMBERLIN, Peter Hamm,Peter Stelzig, Sascha Blasche, Stefan Haehnel, Sven Scholz, Thomas von Wittich

Archive by :

ARTE Creative, Berliner-Mauer-Archiv Ralf Gründer, Christoph May (Überdose), Die Dixons,Frank Senf / Siebdruckwerkstatt Lichtenrade, Gió Di Sera / StreetUnivercity e.V., Graffiti Lobby,Katrin Müller, Marco Lauber, Mark Straeck, Markus Wiese, Peter Pegel, Urban Spree Gallery

communiqué new

© CRIME, Escape by DESA, characters by CRIME and CRAZY COLOUR, Berlin WALL, 1986 / Emmett Edelstein, Berlin-Mitte, 2016 / Gió Di Sera, West Side of East Side Gallery, 1993

 


La Manufacture 111 Bruxelles
Chaussée de Boondael 537
1050 Ixelles
Belgique

Talib Kweli

2017-01-12_Talib_0606-1-826x1240

TALIB KWELI

Dimanche 26 janvier 2020 / 20h
Ouverture des portes 19h 


Tarifs

Prévente : 25 €
Billetterie → https://bit.ly/2CqDmu8

Sur place : 28 €


Talib Kweli est un rappeur originaire de Brooklyn et l’un des rappeurs les plus importants du hip-hop underground.
Plus jeune, il est attiré par des rappeurs comme De La Soul et d’autres membres de la Native Tongues Posse qu’il a rencontré au lycée. Il fait sa première apparition sur l’album ‘Doom’ du groupe Mood (Main Flow, Donte, Jahson) et fait également la rencontre de DJ Hi-Tek.

Il forme le groupe Black Star avec le rappeur MosDef et le groupe publie en 1998 leur unique album ‘Mos Def and Talib Kweli are Black Star’, produit avec Hi-Tek qui est immédiatement acclamé par la presse spécialisée.

Deux ans plus tard après la séparation de Black Star, Talib Kweli continue avec Hi-Tek en formant le groupe Reflection Eternal en publiant l’album ‘Train of Thought’.

En 2002 il sort son premier album solo intitulé ‘Quality’. Bien accueilli par le public et la presse, grâce au single ‘Get By’ qui rentre dans le classement des charts. Son deuxième album, ‘The Beautiful Struggle’ sort en 2004 et parallèlement, il fait de nombreux featurings sur des albums d’autres artistes notamment Kanye West, Common, Quest Love
L’année suivante, Talib Kweli fonde son label Blacksmith Records, et sort sa mixtape ‘Right About Now : The Official Sucka Free Mix CD’, un titre qui répond aux critiques faites à son album ‘The Beautiful Struggle’. En 2007, il sort son 3ème album, ‘Eardrum’

En 2008, il forme son groupe, Idle Warship composé de lui-même avec Res et sort l’abum ‘Habits of Heart’ en 2011. En 2010, Talib Kweli publie avec Hi-Tek un second album de leur duo Reflection Eternal, ‘Revolution Per Minute’, 10 ans après leur premier album.

En août 2015, il propose un album gratuit ‘Fuck the Money’ sur son site internet.


 La Manufacture 111 Bruxelles investit La Bodega
Rue de Birmingham 30
1080 Molenbeek-Saint-Jean
Belgique 

Atelier Slam 11 avec TSU MC

SITE

 

Atelier slam de Tsu MC, puis scène ouverte

 

Mardi 19 novembre 2019
19h > 21h

Entrée et participation gratuites 

☛ 19h / 20h30 : Atelier slam animé par TSU MC
☛ 20h30 / 21h : Scène ouverte


Né à Chicago en 1987, le slam est une pratique formelle, un terrain de rencontre entre l’art et la performance poétique. Cette discipline peut être pratiquée par des rappeurs, mais aussi des poètes classiques ou des improvisateurs et fédère donc autour d’une même envie : jouer avec les mots et pousser les limites de sa propre créativité.

Au cours de cet atelier, vous découvrirez ou confirmerez vos fondamentaux en expression écrite et orale, développerez votre créativité et travaillerez la prise de parole en public.


TSU MC

Tsu découvre le slam dans les bistrots de Ménilmontant début 2002, après avoir vu le film Slam, caméra d’or à la quinzaine des réalisateurs à Cannes en 1998. Il s’engage aux côtés des pionniers du mouvement pour devenir un des animateurs de la scène slam francophone.

Poète, slameur, performeur et animateur de radio, il participe à de nombreux festivals et collabore avec de nombreux artistes, dont Grand Corps Malade.


M111 Café
114 boulevard Davout
75020 Paris

Métro : ligne 3 – Porte de Bagnolet / ligne 9 – Porte de Montreuil
Tramway : ligne 3b – Marie de Miribel

Return of the Boom Bap : Winter Edition

NOUVEAU

RETURN OF THE BOOM BAP
WINTER EDITION

Diamond D, Large Professor, Sadat X, A.G.
Artifacts

VENDREDI 20 DÉCEMBRE 2019 / DÈS 20H
CONCERT + AFTER PARTY


Tarifs

Prévente : 29 €
Billetterie → https://bit.ly/2o7EJKS

Sur place : 33 €


DIAMOND D

Né dans le Bronx, Diamond D est un producteur et rappeur. Il est un des membres fondateurs du groupe hip hop new-yorkais Diggin’ in the Creates (D.I.T.C), aux côtés de Showbiz & A.G., Lord Finesse, Fat Joe, O.C., Buckwild et Big L.

Diamond D a collaboré avec de nombreux artistes sur des albums considérés comme des « classiques » notamment ‘The Low End Theory’ de A Tribe Called Quest et ‘The Score’ des Fugees mais également avec Illegal, House of Pain, KRS-One et The Pharcyde au milieu des années 90.


LARGE PROFESSOR

Producteur de rap et MC, Large Professor est surtout connu comme membre du groupe de hip hop, Main Source et pour avoir découvert le célèbre rappeur Nas pour qui il produit trois titres de l’album ‘Illimatic’.
Il rejoint le groupe Main Source en compagnie de K-Cut et Sir Scratch en 1989 et ils enregistrent leur premier album ‘Breaking Atoms’ en 1991. L’album est considéré comme une œuvre importante et influente dans l’histoire du hip hop US.

Durant les années 90, il travaille avec Pete Rock & CL Smooth et produit un certain nombre de titres pour Nas, Busta Rhymes, Masta Ace, The X-Euctioners, Tragedy Khadafi, Big Daddy Kane, Mobb Deep et d’autres artistes.


SADAT X

Sadat X est l’un des membres du groupe hip hop Brand Nubian aux côtés de Grand Puba et Lord Jamar. Il se fait tout d’abord appeler Derek X et ensuite prend le nom de Sadat X. Ils publient leur premier album intitulé ‘One for Al’ en 1990 qui se place dans les classements des charts.
Sadat X publie son album solo ‘Wild Cowboys’ le 15 juillet 1996 sur le label Elktra Records et sort en 2010 ‘Wild Cowboys II’, en quelque sorte la suite de son premier album. Il apparaît sur la compilation de la Red Hot Organization, ‘America is Dying Slowly’ avec entre autres Biz Markie, le Wu-Tang Clan ou encore Fat Joe.

Également engagé auprès de la jeunesse, il est professeur dans une école élémentaire à la Nouvelle-Rochelle dans l’État de New York et entraîneur de basket-ball pour les jeunes de la New York City Basketball League .


A.G.

AG (André the Giant) est surtout connu en tant que membre du groupe du duo hip hop Showbiz & AG avec son producteur Showbiz qui ont été membre du collectif Diggin ‘in the Creates Crew (DITC).

Showbiz & AG ont collaboré pendant vingt ans et ont publié quatre albums.
Il fonde le label Red Appl 45 avec le rappeur Ray West depuis l’arrivé sur le label, AG a publié plusieurs EP.


Artifacts feat. DJ Mr. Len (Compagny Flow)

Artifacts est un groupe originaire du New Jersey et composé de El Da Senseï, Tame One et DJ Kaos.

Leur premier album, Between a Rock and a Hard Place (1994), produit par Buckwild et T-Ray (Soul Assassins), a été chaleureusement accueilli par le public hip-hop underground et fait essentiellement référence aux B-boys et au graffiti. Passionnés de cultures urbaines, les trois membres du groupe ont en effet rendu hommage de nombreuses fois aux quatre disciplines du hip-hop. Leur single le plus populaire, Wrong Side of Da Tracks, célèbre notamment l’art du graffiti, que les trois artistes pratiquent. Parmi leurs autres succès, on compte notamment EasterC’mon wit da git down et The Ultimate.


 La Manufacture 111 Bruxelles investit La Bodega
Rue de Birmingham 30
1080 Molenbeek-Saint-Jean
Belgique

 

Xzibit I Paris

High Res #1

XZIBIT
FEAT DEMRICK & DJ HOPPA, JAMES SAVAGE AND PROBLEM

Mardi 29 octobre 2019 / 20h
Ouverture des portes 19h


Tarifs 

Prévente 30 €
Billetterie → https://bit.ly/2OloKn2

Sur place 33 €


Né à Detroit, Michigan, Xzibit commence à rapper à l’âge de 10 ans suite au décès prématuré de sa mère. Sa carrière musicale débute à l’âge de 17 ans lorsqu’il emménage en Californie, il intègre le groupe Likwit Crew.
Après une tournée avec le Likwit Crew, il signe au label Loud Records et sort son premier album ‘At the Speed of Life’ en 1996. Bien accueilli par la presse spécialisée, il contient le single à succès ‘Paparazzi’. Deux ans plus tard, Xzibit publie son nouvel album ’40 Dayz and 40 Nightz’, encensé par la critique.
L’année 2000 sera celle de la consécration, grâce à plusieurs collaborations avec des géants du rap tels que Wu-Tang ClanSnoop DoggEminemIce Cube ou encore Dr. Dre.Il se différencie par son flow rapide, dansant et agressif.

Xzibit se fait connaître aussi pour avoir présenté sa propre émission appelé ‘Pimp My Ride’ sur la chaîne américaine MTV qui fait grimper sa popularité au près du grand public.
En 2016 il interprète Leslie ‘Shyne’ Johnson dans la saison 2 de la série ‘Empire’ en tant que guest, puis deviendra un personnage régulier dans la saison 3.


 

 La Manufacture 111  investit La Marbrerie
21 rue Alexis Lepere
93100 Montreuil 

Métro : ligne 9 – Mairie de Montreuil
(sortie boulevard Paul Vaillant-Couturier puis 2 min à pied)

Bizarre Ride II The Pharcyde • Bruxelles

ARTICLE

Bizarre Ride II The Pharcyde

feat. Fatlip & Slimkid3

Samedi 7 décembre 2019 / 20h
Ouverture des portes 19h


Tarifs 

Prévente : 25 €
Billetterie → https://bit.ly/2mQ192k

Sur place : 28 €


Groupe mythique des années 90, The Pharcyde est issu de la scène Hip Hop alternatif californienne. Les deux premiers albums « Bizarre Ride II the Pharcyde » (1992) et « Labcabincalifornia » (1995) donnent au groupe une notoriété mondiale accompagnée d’une critique enthousiaste. Parmi leurs morceaux les plus connus : « Passin’ Me By » et les tubes produits par J Dilla « Runnin’ » et « Drop » (avec un clip réalisé par Spike Jonze).


 

La Manufacture 111 Bruxelles
Chaussée de Boondael 537
1050 Ixelles 

Belgique 

Live-painting : PEARL

FlyG

Live-painting : PEARL

Vendredi 11 octobre 2019
19h > 22h

Entrée libre

Restauration sur place

 


 

Nouvelle soirée de live-painting avec l’artiste PEARL. Elle réalisera une œuvre sur un mur en live, devant le public qui la verra travailler et qui pourra discuter avec elle de ses inspirations et de ses techniques. Le tout dans une ambiance conviviale et chaleureuse à souhait !

 


 

PEARL est une artiste française d’origine congolaise et nigériane, basée en région parisienne.

Elle découvre le graffiti en 2004, à travers le lettrage, avant de se spécialiser dans la réalisation de portraits.

Puisant son inspiration dans l’esprit et l’esthétique de l’art africain, qu’elle fusionne avec celui du graffiti, elle crée des récits visuels qui célèbrent la femme noire et questionnent l’identité dans un contexte multiculturel.
Influencée par les œuvres de Mati Klarwein, Tokio Aoyama et Joshua Mays, elle affectionne l’afrofuturisme, les comics, l’art cosmique et psychédélique.

Au-delà de son travail artistique, PEARL utilise la peinture dans le but de sensibiliser et fédérer le public autour de problématiques sociétales. Considérant l’Art comme un levier de développement social et d’émancipation, elle crée des espaces de rencontre, d’échange et de pratique le temps d’ateliers participatifs.

site

 


 

La Manufacture 111 / M111 Café culturel & solidaire
114 boulevard Davout
75020 Paris

Métro : ligne 3 – Porte de Bagnolet / ligne 9 – Porte de Montreuil
Tramway : ligne 3b – Marie de Miribel

Apollo Brown I Paris

article site

APOLLO BROWN
FEAT BRONZE NAZARETH

Vendredi 15 novembre 2019 / 20h 
Ouverture des portes 19h


Tarifs 

Prévente 15 €
Billetterie → https://bit.ly/2lPu4mA

Sur place 18 €


Apollo Brown revient en Europe avec la deuxième édition de sa tournée annuelle ‘Beat Life’. Après la première hypnotique de l’année dernière avec le super producteur allemand Suff Daddy, Apollo est déterminé à vous apporter le prochain producteur et une nuit remplie de beats et simplement de la bonne musique.
« Imagine que tu es dans ma maison, mon salon, studio, en train de décompresser et vibrer à quelques bons rythmes. Prendre un verre ou deux, amener ta copine, tes amis et se détendre tous ensemble ».
Cette fois-ci, Apollo invite son confrère de Detroit, le producteur Bronze Nazareth à se joindre sa tournée. Bronze est connu pour faire partie de l’équipe de production du groupe Wu-Tang Clan, travailler sur leurs albums et leurs albums solo mais aussi sur son propre album. De plus, Apollo sortira son prochain album ‘Sincerely, Detroit’ le 29 octobre, une pièce maîtresse avec un total de 56 artistes de Detroit incluant Royce da 5’9  », Guilty Simpson, Black Milk, Slum Village, Bronze Nazareth et beaucoup d’autres.
Il est donc juste que ces deux personnes représentent leur ville et vous offrent une nuit remplie de son du Detroit. 


APOLLO BROWN 

Apollo Brown est un acteur majeur de la scène Hip Hop de Détroit, plus largement des États-Unis. Il découvre le rap en 1991 avec la sortie du premier album de Main Source, ‘Breaking Atoms’, qui deviendra sa référence et une grande source d’inspiration ainsi que DJ Premier présenté régulièrement comme un mentor. Il s’initie au beatmaking à Détroit en 1996, grâce au logiciel Cool Edit, qu’il utilise encore.

Sa carrière commence lorsqu’il forme le groupe Black Day in July avec un camarade de classe et de Bronze Nazareth, l’aventure s’arrête lorsque chacun des membres décide de continuer une carrière solo. Il est de retour en 2009 lors de son intégration dans le label Mello Music Group.
Il collabore avec plusieurs artistes pour ses albums dont Rass KassGuilty SimpsonSkyzooBig PoohO.C. et DJ Premier notamment. Ces albums sont généralement bien accueilli par la presse.

Ses productions sont généralement associées au boom bap en proposant un style personnel reconnaissable à la fréquence et à la sonorité de ses beats. Les samples qu’il utilise sont majoritairement issus de la soul, mais également du rock, du funk, de la pop et de la country.
Ses beats sont repris par de nombreux rappeurs en passant par Danny Brown à Chance The Rapper, de Freddie Gibs à Masta Ace ou par Black Milk et Oddissee.

L’écouter


BRONZE NAZARETH 

Bronze Nazareth est un producteur et rappeur américain.Il forme un groupe avec Apollo Brown et un camarade de classe appelé Black Day in July qui finissent par se séparer quelques temps après pour se concentrer chacun à une carrière solo.

En 2001, il contacte le rappeur Cilvaringz (membre du Wu-Tang), impressionné par son travail, il l’ajoute dans sa propre équipe de production. En l’accompagnant dans les enregistrements de son premier album, il rencontre pour la première fois les membres de Wu-Tang et est présenté à RZA. Ébloui par ses œuvres, Bronze Nazareth est ajouté à l’équipe interne du Wu-Tang.
Bronze Nazareth a contribué à l’album solo de RZA, ‘Birth of a Prince’ et par la suite sur l’album ‘Wu-Tang Meets The Indie Culture’ en 2005 afin de faire connaître Wu-Tang à une jeune génération.

L’année suivante, Bronze Nazareth signe avec le label Babygrande et sort son premier album solo ‘The Great Migration’ qui a été salué par la critique.
Il a ensuite formé son propre groupe en 2007, The Wisemen et a publié un autre album acclamé par la critique, intitulé ‘Wisemen Approaching’.
Il a travaillé avec de nombreuses personnes notamment avec des membres du Wu-Tang comme RZARaekwonGZAMasta KillaDeck Inspectah. Mais aussi des rappeurs reconnus comme Royce 5’9CanibusImmortal TechniqueCopywriteLa the DarkmanWillie the Kid, Kool G RapBuckshotSean PriceRask KassChino XLRoc MarcianoPlanet AsiaBoldy James et beaucoup d’artistes parmi les plus dynamiques et les plus déterminants du moment .

En fin 2014, Bronze Nazareth a produit le film publicitaire de la promo promotionnelle du Galaxy S5 de Samsung.


La Manufacture 111 / M111 Café culturel & solidaire
114 boulevard Davout
75020 Paris

Métro : ligne 3 – Porte de Bagnolet / ligne 9 – Porte de Montreuil
Tramway : ligne 3b – Marie de Miribel

Les Dimanches Soul 9

SITE

LES DIMANCHES SOUL DE LA MANUFACTURE 111 #9

Dimanche 27 ocotbre 2019 / 12h

La Manufacture 111 vous invite à la neuvième édition des Dimanches Soul !

Venez ravir vos papilles, vos oreilles et vos yeux au cours de cette journée entièrement dédiées à la Soul, tant dans l’assiette que dans la musique !

Au programme, un brunch Soul Food cocoté spécialement pour vous, et un concert dédié à la musique soul par un talent émergent de la scène belge !


Tarifs

Brunch Soul Food + concert : 25 €
Concert (à 15h) : 5 €

Réservation conseillée → https://bit.ly/2kkmZKu


BUFFET SOUL FOOD / dès 12h

Partie petit-déjeuner : assortiment de pains, beurre, confitures, café, thé, salade de fruits exotiques, jus maison pressé à froid ;
Bananes plantains, frites de patate douce, riz rouge, riz blanc, poulet frit, gambas, haricots blancs, saucisses, viande de chèvre, dessert fait maison


 

CONCERT (15h) : Lily Head 

Auteure-interprète-réalisatrice-entrepreneure, Lily Head est le reflet de cette nouvelle génération belge déterminée.
Originaire de Bruxelles et inspirée par la culture anglo-saxonne, elle écrit essentiellement en Anglais depuis ses 10 ans, un exercice qui lui sert d’exutoire, de mettre des mots à ce qu’elle ressent.
La jeune artiste prépare vient de sortir son premier EP,  » AWAY  »  4 titres à travers lesquels vous pourrez apprécier sa voix rauque sur des sonorités Indie Soul produits par Siméon.


 

La Manufacture 111 Bruxelles
Chaussée de Boondael 537
1050 Ixelles
Belgique

Apollo Brown I Bruxelles

article site

APOLLO BROWN
FEAT BRONZE NAZARETH

Samedi 16 novembre 2019 / 20h
Ouverture des portes 19h


Tarifs 

Prévente 15 €
Billetterie → https://bit.ly/2lJyR97

Sur place 18 €


Apollo Brown revient en Europe avec la deuxième édition de sa tournée annuelle ‘Beat Life’. Après la première hypnotique de l’année dernière avec le super producteur allemand Suff Daddy, Apollo est déterminé à vous apporter le prochain producteur et une nuit remplie de beats et simplement de la bonne musique.
« Imagine que tu es dans ma maison, mon salon, studio, en train de décompresser et vibrer à quelques bons rythmes. Prendre un verre ou deux, amener ta copine, tes amis et se détendre tous ensemble ».
Cette fois-ci, Apollo invite son confrère de Detroit, le producteur Bronze Nazareth à se joindre sa tournée. Bronze est connu pour faire partie de l’équipe de production du groupe Wu-Tang Clan, travailler sur leurs albums et leurs albums solo mais aussi sur son propre album. De plus, Apollo sortira son prochain album ‘Sincerely, Detroit’ le 29 octobre, une pièce maîtresse avec un total de 56 artistes de Detroit incluant Royce da 5’9  », Guilty Simpson, Black Milk, Slum Village, Bronze Nazareth et beaucoup d’autres.
Il est donc juste que ces deux personnes représentent leur ville et vous offrent une nuit remplie de son du Detroit.


APOLLO BROWN 

Apollo Brown est un acteur majeur de la scène Hip Hop de Détroit, plus largement des États-Unis. Il découvre le rap en 1991 avec la sortie du premier album de Main Source, ‘Breaking Atoms’, qui deviendra sa référence et une grande source d’inspiration ainsi que DJ Premier présenté régulièrement comme un mentor. Il s’initie au beatmaking à Détroit en 1996, grâce au logiciel Cool Edit, qu’il utilise encore.


Sa carrière commence lorsqu’il forme le groupe
Black Day in July avec un camarade de classe et de Bronze Nazareth, l’aventure s’arrête lorsque chacun des membres décide de continuer une carrière solo. Il est de retour en 2009 lors de son intégration dans le label Mello Music Group.
Il collabore avec plusieurs artistes pour ses albums dont Rass Kass, Guilty Simpson, Skyzoo, Big Pooh, O.C. et DJ Premier notamment. Ces albums sont généralement bien accueilli par la presse.

Ses productions sont généralement associées au boom bap en proposant un style personnel reconnaissable à la fréquence et à la sonorité de ses beats. Les samples qu’il utilise sont majoritairement issus de la soul, mais également du rock, du funk, de la pop et de la country.
Ses beats sont repris par de nombreux rappeurs en passant par Danny Brown à Chance The Rapper, de Freddie Gibs à Masta Ace ou par Black Milk et Oddissee

L’écouter 


BRONZE NAZARETH 

Bronze Nazareth est un producteur et rappeur américain.Il forme un groupe avec Apollo Brown et un camarade de classe appelé Black Day in July qui finissent par se séparer quelques temps après pour se concentrer chacun à une carrière solo.


En 2001, il contacte le rappeur Cilvaringz (membre du Wu-Tang), impressionné par son travail, il l’ajoute dans sa propre équipe de production. En l’accompagnant dans les enregistrements de son premier album, il rencontre pour la première fois les membres de Wu-Tang et est présenté à RZA. Ébloui par ses œuvres, Bronze Nazareth est ajouté à l’équipe interne du Wu-Tang.
Bronze Nazareth a contribué à l’album solo de RZA, ‘Birth of a Prince’ et par la suite sur l’album ‘Wu-Tang Meets The Indie Culture’ en 2005 afin de faire connaître Wu-Tang à une jeune génération.

L’année suivante, Bronze Nazareth signe avec le label Babygrande et sort son premier album solo ‘The Great Migration’ qui a été salué par la critique.
Il a ensuite formé son propre groupe en 2007, The Wisemen et a publié un autre album acclamé par la critique, intitulé ‘Wisemen Approaching’.
Il a travaillé avec de nombreuses personnes notamment avec des membres du Wu-Tang comme RZA, Raekwon, GZA, Masta Killa, Deck Inspectah. Mais aussi des rappeurs reconnus comme Royce 5’9, Canibus, Immortal Technique, Copywrite, La the Darkman, Willie the Kid, Kool G Rap, Buckshot, Sean Price, Rask Kass, Chino XL, Roc Marciano, Planet Asia, Boldy James et beaucoup d’artistes parmi les plus dynamiques et les plus déterminants du moment .

En fin 2014, Bronze Nazareth a produit le film publicitaire de la promo promotionnelle du Galaxy S5 de Samsung.


La Manufacture 111 Bruxelles investit Café Congo
@Studio CityGate
152 rue des Goujons
1070 Anderlecht
Belgique