The Doppelgangaz • Paris

Site HH4life

 

The Doppelgangaz

 + 1ère partie : Rouquin

 

Samedi 23 février 2019 / 20h
Ouverture des portes : 19h

 


 

Tarifs

Prévente : 12 €
Billetterie → https://bit.ly/2FTadel

Sur place : 15 €

 


 

 

The Doppelgangaz est un groupe de hip-hop américain originaire de l’État de New York (comté d’Orange), composé de Matter ov Fact & EP, deux amis d’enfance.

Poussé par une appétence particulière pour le hip-hop underground et les modes de vie marginaux, le duo forme The Doppelgangaz en 2008, après avoir fait de la musique au sein du même groupe pendant près de 10 ans.
Prolifique depuis sa création, le duo sort quasiment un album par an, dont un exclusivement instrumental, Beats For Brothels Vol.2, en 2012.

Visuellement, Matter ov Fact et EP sont tout de suite reconnaissables à leur grande cape noire, tandis qu’on associe immédiatement leur musique aux sons bruts du hip-hop des années 1990. Leur flow, leurs paroles percutantes, pleines d’humour, et leurs beats choisis avec soin, à la fois énergiques et apaisants en font un duo incontournable de la scène hip-hop underground.
A l’occasion de la sortie de leur nouvel album, AAAAGGGHH, The Doppelgangaz entame une tournée européenne en passant par le M111 Café !

 

 

 


 

Rouquin

Rouquin comme le breuvage naissant de la terre et du soleil, Rouquin comme le sang, chaud et palpitant. Un rapport à la vie, à l’universalité, ce liquide rouquin qui coule dans nos veines.
Rouquin est un groupe de rap progressif créé en 2017 par des artistes normands. Il est formé de deux compositeurs, A.Martaud et Del Bosque ainsi que de Jean-Baptiste, auteur, interprète et également compositeur depuis plus de 20 ans.
Leur premier EP s’intitule  » Le Meilleur des Mondes  » en référence au roman d’anticipation d’Aldous Huxley, comme un écho passé à la vision d’un monde à jamais présent et incarné.
Les titres se développent aux travers d’univers littéraires ou d’atmosphères cinématographiques, des allusions à l’être et à sa survie dans nos systèmes contemporains, inspirés des écrits de George Orwell ou comme un clin d’oeil aux dialoguistes, réalisateurs et scénaristes Michel et Jacques Audiard.
Musicalement le projet se mélange d’influences hip-hop, de sonorités trip-hop, rock progressif ou encore de résonancse afro-jazz 70’s comme sur  » Le Meilleur des Mondes  » titre éponyme de l’EP.

 


 

 

M111 Café
114 boulevard Davout
75020 Paris

Métro : ligne 3 – Porte de Bagnolet / ligne 9 – Porte de Montreuil
Tramway : 3b – Marie de Miribel